logo Compagnie Tabula Rasa

À VIE [FESTIVAL AVIGNON OFF]


publié le 15/07/2021

Photo du spectacle


Nous sommes cet été au FESTIVAL OFF D’AVIGNON 2021 avec À VIE, une première dans l’histoire de la compagnie !

Venez nous retrouver tous les matins à 10h chez nos amis du Théâtre du Train Bleu, 40 rue Paul Saïn 84 000 Avignon.

> THÉÂTRE DU TRAIN BLEU
Du 7 au 26 juillet 2021 à 10h (relâches les mardis 13 et 20 juillet) 
Billetterie en ligne

(…) « À Vie est le miroir d’une société qui a sacrifié les sentiments et l’accomplissement de soi sur l’autel de l’argent et de la réussite sociale. Tragédie lumineuse, elle est d’un noir révélateur. »
Sarah AuthesserreRadio Radio

« Dans À Vie, Sébastien Bournac renouvelle le genre de la confession noire grâce à un dispositif scénique passionnant qui inaugure une nouvelle politique de l’adresse (…) Sébastien Bournac parvient à refaire du théâtre le lieu d’un froissement de la parole. Et c’est bien pour cela que son esthétique est politique, car dans notre société d’épanchement de l’intime et de fascination voyeuriste pour la parole criminelle, elle redonne au témoignage une limpidité inexpliquée. » Pierre Lesquelen, IO La Gazette des Festivals – Juillet 2021




Résidence d’écriture D’Annick Lefebvre


publié le 31/05/2021



À l’invitation de TABULA RASA, la dramaturge québécoise Annick Lefebvre est en résidence d’écriture à Toulouse du 17 mai au 30 juin, afin de finaliser l’adaptation du texte de J’accuse pour la France. 
La création de J’accuse [France], pièce pour cinq comédiennes, est prévue le 15 mars 2022 au ThéâtredelaCité

POURQUOI ADAPTER MON J’ACCUSE (QUI N’EST PAS CELUI DE ZOLA) DANS LE CONTEXTE SOCIO-POLITIQUE FRANÇAIS DE 2021?
 
Ce qui a motivé l’écriture de la version originale de J’accuse, dans les années qui ont précédé sa création, à Montréal, au Québec, en avril 2015, c’est la sensation – voire la conviction, que les femmes (mais aussi les hommes) de ma génération (et aussi des autres générations), même si elles et ils évoluaient dans une société dite progressiste et égalitaire, une société qui se vantait et qui se vante encore d’être démocratiquement dirigée et de mettre de l’avant la liberté d’expression de tous.tes, ce qui a motivé l’écriture de ce texte qui cherche à exposer des zones de fragilités collectives, c’est la sensation – voire la conviction que les femmes (mais aussi les hommes) de ma génération (et aussi des autres générations) étaient coincé.es dans une spirale socio-politique qui les broyait. Presque littéralement. Spirale socio-politique qui les broie encore aujourd’hui. Et plus férocement, plus violemment, qu’il y a six ans. J’avais, en 2015, la volonté viscérale de leur offrir une tribune, à ces femmes d’apparence ordinaire, à ces femmes dont la voix, d’ordinaire, ne trouvait que peu d’écho sur la place publique. J’avais, (et j’ai encore) dangereusement envie de développer un « militantisme de l’intime », dangereusement envie que ces femmes témoignent de comment la simple exposition de leur vie banale peut devenir un formidable moyen de dénonciation et de résistance face à cette oppression – souvent sourde et incontestablement latente, qui leur coupe le souffle, en rendant, de surcroit, extrêmement pénible l’accomplissement de leur destinée d’apparence banale.

Et si, depuis 2015, le Québec comme la France, à travers de multiples mouvements de soulèvement sociaux (luttes contre le racisme et le colonialisme, manifestations pour les droits LGBTQ2+, gilets jaunes, #moiaussi, #balancetonporc, etc.) tend à ce que certaines paroles, jusqu’ici bâillonnées, puissent, au minimum, être libérées, et au mieux, être entendues, cela demeure nettement insuffisant. Ces avancées ne sont que très minces et le contexte de l’actuelle pandémie de Covid-19 est venu exacerber, chez plusieurs, ce sentiment d’étouffement. Cette situation de crise, et la gestion (de merde !) qu’en a fait le gouvernement français au pouvoir n’a pu que raviver ce sentiment « d’être abandonné.e par l’État » au près d’un très grand nombre de ses citoyennes et de ses citoyens. Et c’est ici que J’accuse France devient pertinent. Parce que cette pièce ne prétend pas pouvoir rivaliser avec celles et ceux qui détiennent le pouvoir, cette pièce n’est pas naïve, elle sait qu’elle ne pourra pas changer le monde, mais elle sait qu’elle peut servir à enflammer les citoyennes et les citoyens, elle sait qu’elle peut les encourager à lever bien haut leurs poings dans les airs.

J’accuse sait qu’elle est un bon vecteur à ras-le-bol et un formidable porte-voix. Je sais, pour en avoir écrit deux moutures, que ces cinq protagonistes nous donnent envie d’avoir le courage de nos convictions, et de prendre les armes qui sont à notre disposition pour mener un combat magnifique et grandiose, parce que ce combat (de fortune) est alimenté par le cœur. Par notre cœur.

C’est pour cette raison que je me suis donnée pour mission de donner vie à J’accuse [France]. Parce que c’est, comme autrice, ma manière de militer politiquement, mais surtout poétiquement. Ma façon de persister à me tenir debout et à croire, coûte que coûte, en des lendemains (jamais complètement heureux) mais, à tout le moins, moins fatalement irrévocablement obscurs.

Annick Lefebvre




[EN TOURNÉE] À VIE


publié le



Un reportage judiciaire en forme d’interview

Un comédien. Une parole spontanée qui trébuche, qui raconte quelques souvenirs insignifiants, déroule peu à peu une histoire terrible qui prend à la gorge. Rien ne laisse prédire ce qui arrive, et c’est l’irréparable.

En travaillant sur Fassbinder, Sébastien Bournac a découvert ce témoignage judiciaire bouleversant d’un détenu condamné à perpétuité extrait d’une étude allemande des années 1970, entre sociologie et psychiatrie. Dans une trompeuse simplicité, on parcourt la parole brute de Peter Jörnschmidt et les chemins obscurs qui ont conduit au meurtre ce jeune homme comme les autres qui essayait seulement de vivre avec ses contemporains et de s’intégrer.

S’avouer qu’on est un raté c’est difficile ; l’avouer devant des gens qui l’ont toujours su, c’est encore pire.

> THÉÂTRE SORANO / TOULOUSE (31)
Les 29, 30 juin, 1er et 2 juillet 2021 à 20h 
[Avant-premières Avignon Off]

> FESTIVAL OFF D’AVIGNON 2021 / THÉÂTRE DU TRAIN BLEU
Du 7 au 26 juillet 2021 à 10h (relâches les 13 et 20 juillet) 




Alors RENDEZ-VOUS EN 2021, quoi !


publié le 21/01/2021

2021 !


Dans la folle période que nous traversons, ne pas se résoudre (jamais), continuer, se relancer, se réinventer, espérer (car nous sommes d’incorrigibles enfants), partir à l’aventure, se tenir debout, fourbir les armes de notre patience et de notre colère, créer (à partir de tout ça car il y a matière…), vous retrouver (tout est prêt !) jouer encore, jouer toujours…
Nous avons besoin d’être ensemble. Nous avons besoin d’émerveillement, du réconfort de la poésie, de beauté et de récits qui nous relient.
C’est tout simplement une question de bien-être psychique et de santé publique.
 
Alors RENDEZ-VOUS EN 2021, quoi !
 
Et pour se donner joie et courage, en exclusivité quelques images de la création (décidément bien nommée !) de PEUT-ÊTRE PAS (dont les représentations sont reportées en décembre 2021 au Théâtre Sorano). Nous ne sommes pas peu fiers de cette aventure-là. Hâte de la partager avec vous en vrai…




Les coulisses de la création de « Peut-être pas »


publié le 18/12/2020

Les coulisses de la création de Peut-être pas


En raison de la fermeture des théâtres en novembre 2020, ce spectacle n’a pas pu voir le jour devant le public. Mais il existe bel et bien, et sera présenté en décembre 2021 au Théâtre Sorano. En attendant, découvrez, avec toute l’équipe artistique de la compagnie Tabula Rasa, les coulisses de la création…




« Peut-être pas » est réporté à la saison 2021/ 2022


publié le 30/11/2020

Actualité création Peut etre pas


Suite aux dernières annonces gouvernementales, les représentations de notre nouvelle création « Peut-Être pas », prévues du 3 au 11 décembre au Théâtre Sorano, sont annulées. Le spectacle sera reporté à la saison prochaine…
Pour en savoir plus sur le spectacle : Peut-être pas




En création : Peut-être pas


publié le 09/11/2020

Actualité création Peut etre pas


Résidence de création du 9 novembre au 2 décembre 2020 sur le plateau du Théâtre Sorano pour Peut-être pas, le projet en cours de la compagnie Tabula Rasa.
Vous pouvez dès à présent réserver vos places pour le spectacle sur le site de réservation du Théâtre Sorano (du 3 au 11 décembre 2020)
Pour en savoir plus sur le spectacle : Peut-être pas




Découvrez les coulisses de la création de « Peut-être pas »


publié le 10/09/2020

Actualité création Peut etre pas


Samedi 19 septembre 2020 à 17h au Théâtre Sorano – Entrée libre.
Sébastien Bournac et une partie de l’équipe artistique et technique rencontrent les spectateurs pour leur dévoiler les matériaux et réflexions qui constitueront la chair de cette nouvelle création prévue en décembre 2020 au Théâtre Sorano.
Pour en savoir plus sur le spectacle : Peut-être pas




Nouvelle création : Peut-être pas


publié le 19/06/2020

Actualité création Peut etre pas


Résidence de création sur le plateau du Théâtre Sorano pour Peut-être pas, le nouveau projet de la compagnie Tabula Rasa, du 21 au 25 juin 2020.
Pour en savoir plus sur le spectacle : Peut-être pas




Représentations reportées


publié le 17/03/2020



En raison des circonstances sanitaires exceptionnelles, les représentations de À VIE présentées par l’USINE – Centre national des arts de la rue et de l’espace public Tournefeuille / Toulouse Métropole à la Cartoucherie les 19,20 et 21 mars, et celles de L’ÉVEIL DU PRINTEMPS au Théâtre Jean Vilar à Montpellier les 31 mars et 1er avril sont naturellement annulées et reportées à des dates ultérieures.

Nous vous tiendrons au courant de la suite.

Nous vous souhaitons à toutes et tous du courage, de la patience et de la sérénité pour traverser cette période troublée.

Au plaisir de vous retrouver bientôt !




« À VIE » EN TOURNÉE 2020


publié le 02/03/2020



l’Usine, Centre national des arts de la rue et de l’espace public (Tournefeuille / Toulouse Métropole) présente « À vie« 

LES HALLES DE LA CARTOUCHERIE / TOULOUSE (31)
Jeudi 19 mars 2020 à 20h30
Vendredi 20 mars 2020 à 20h30

Samedi 21 mars 2020 à 20h30
Réservations (l’Usine – Centre national des arts de la rue et de l’espace public – Tournefeuille / Toulouse Métropole)
Logo l'Usine
> En savoir plus sur le spectacle




LA CUISINE D’UN MONDE QUI CHANGE


publié le 17/02/2020

Illustration pour La Cuisine d'un monde qui change


Mercredi 26 février à 18h30
> Quai des savoirs (allée Jules Guesde à Toulouse)
En lien avec l’exposition Code Alimentation au Quai des Savoirs.
À travers un choix de chroniques, menus récits, recettes ou autres textes, la compagnie Tabula Rasa nous invite à un moment où se croisent l’art culinaire, la littérature et les préoccupations d’une alimentation du futur.

Une mise en lecture et en appétit qui dévoile de subtiles, drôles et émouvantes liaisons entre mots et mets.

Cette lecture imaginée par Sébastien Bournac pour 3 comédien.ne.s a été pensée à partir du catalogue des Éditions de l’épure.
Avec Alexandra Castellon, Anne Duverneuil, Adrien Guitton.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.




Jeunesse en création #2


publié le 11/02/2020

Jeunesse en création #2


Samedi 15 février 2020 à 18h30 au théâtre Sorano – Toulouse
(gratuit sur réservation)

Trois groupes de jeunes gens issus principalement de quartiers prioritaires de la métropole toulousaine. Trois jeunes auteur.e.s. Trois jeunes metteur.e.s en scène. Trois week-ends d’abord pour se rencontrer, échanger, partager et puis une semaine intensive sur la scène pour aboutir à une création théâtrale dans l’urgence du dire.

Le projet Jeunesse en Création, initié par la compagnie Tabula Rasa avec ER2C – École Régionale de la deuxième Chance, le Club de prévention des Quartiers Nord et la compagnie Jeux de mômes invite ces jeunes à vivre un processus de création théâtrale en immersion. En associant un metteur en scène et un auteur, l’objectif est de conduire, avec chacun de ces groupes, un projet de création où ces jeunes vont se mettre en jeu dans trois pièces courtes écrites spécialement pour, et avec eux :

• Feu texte Solenn Denis│mise en scène Étienne Blanc
• Des espaces, des regards texte Cédric Bonfils│mise en scène Clémence Labatut
• THE FUTURE WE ARE THE FUTURE texte Guillaume Cayet│mise en scène Marie Clavaguera-Pratx

Imaginé par la compagnie TABULA RASA, en partenariat avec le Théâtre Sorano, avec la complicité des metteur.e.s en scène : Marie Clavaguera-Pratx (compagnie La Lanterne), Solenn Denis (Le Denisyak) et Clémence Labatut (compagnie Ah ! Le Destin) et les auteur.e.s. Cédric Bonfils, Etienne Blanc et Guillaume Cayet.

Avec le soutien de la DRAC Occitanie.




L’Éveil du Printemps au Théâtre Jean Vilar


publié le 01/02/2020



La tournée de l’Éveil du Printemps vous donne rendez-vous en 2020 à Montpellier :

Mardi 31 mars et mercredi 1er avril à 20h
> Théâtre Jean Vilar [Montpellier]
Réservation

L’Éveil du Printemps
Texte Frank Wedekind (traduction François Regnault), mis en scène et scènographie Sébastien Bournac.
Avec Sonia Belskaya, Romain Busson, Raphaël Caire, Anne Duverneuil, Rémi Faure, Nicolas Lainé, Mélissa Zehner




L’Éveil du Printemps au Théâtre Sorano


publié le 11/01/2020



La tournée de l’Éveil du Printemps vous donne rendez-vous en janvier 2020 à Toulouse :

du mardi 28 au vendredi 31 janvier à 20h
> Théâtre Sorano [Toulouse]
Réservation

L’Éveil du Printemps
Texte Frank Wedekind (traduction François Regnault), mis en scène et scènographie Sébastien Bournac.
Avec Sonia Belskaya, Romain Busson, Raphaël Caire, Anne Duverneuil, Rémi Faure, Nicolas Lainé, Mélissa Zehner, Malou Rivoallan.




À VIE [RE-CRÉATION SAISON 19/20]


publié le 02/12/2019



THÉÂTRE DU PONT-NEUF / TOULOUSE (31)
Jeudi 12 décembre 2019 à 20h30
Vendredi 13 décembre 2019 à 20h30

Renseignements & reservations

> En savoir plus sur le spectacle




Jeune création et compagnonnage


publié le 15/11/2019



LECTURE AtelierCité

Lecture publique de textes de Guillaume Cayet, avec les comédiens de l’AtelierCité, dirigée par Sébastien Bournac, dans le cadre de Supernova #4, suivie d’une rencontre avec Guillaume Cayet.
Avec les comédien.ne.s de l’AtelierCité Sélène Assaf, Thomas Bellein, Adrien Guitton, Simon Ribet et Mélissa Zehne.

À l’occasion d’un atelier sur la littérature dramatique contemporaine, Sébastien Bournac a proposé aux comédien.ne.s de l’AtelierCité de découvrir et de mettre en voix le théâtre de Guillaume Cayet. Lors de ce nouveau rendez-vous avec le public et dans le cadre du festival Supernova, ils nous feront découvrir plusieurs extraits de pièces de Guillaume Cayet. Cette lecture sera suivie d’une rencontre avec l’auteur, animée par Sébastien Bournac.

> THÉÂTRE DE LA CITÉ (STUDIO) / TOULOUSE (31)
Lundi 18 novembre 2019 à 18h
Entrée libre sur réservation

 

HAMLET SAFARI [THÉÂTRE/PERFORMANCE D’APRÈS SHAKESPEARE]

Chantier de création présenté dans le cadre du dispositif « Compagnonnage plateau » du Ministère de la Culture et de la Communication entre la compagnie Tabula Rasa et la Compagnie 408.
Conception et mise en scène Etienne Blanc – Avec Flavien Bellec – Création plastique Anaïs Von Overbeck – Collaboration artistique Harrison Arévalo – Administration, Production Agathe Perrault.

Dans ce projet singulier, Etienne Blanc convoque la pièce de Shakespeare comme « archétype du théâtre », et met en scène un acteur bloqué dans le personnage d’Hamlet, qu’il se voit forcé d’interpréter au pied levé. Piégé dans la fiction, le spectacle devient une hallucination tragique qui conditionne chacune de ses actions. La représentation mise en péril doit trouver des moyens de substitution pour avoir lieu. Un combat s’engage : Hamlet viendra-t-il à bout du dispositif théâtral ?

> THÉÂTRE DU PONT-NEUF / TOULOUSE (31)
chantier de création présenté dans le cadre de Supernova #4 – Festival Jeune création Toulouse/Occitanie
Mercredi 20 novembre 2019 à 18h30
Jeudi 21 novembre 2019 à 18h30
Entrée libre sur réservation




L’Éveil du printemps – tournée 2019/2020


publié le 29/10/2019



La tournée de l’Éveil du printemps continue :

Mardi 5 novembre 2019 à 20h45
au Théâtre de Villefranche-de-Rouergue [Aveyron]
Réservation : 05 65 45 24 77

Jeudi 7  novembre 2019 à 20h30
à La MJC de Rodez [Aveyron], dans le cadre du Festival Novado
Réservation

jeudi 14 novembre 2019 à 20h30
au Théâtre de Cahors [Lot]
Réservation

L’Éveil du Printemps
Texte Frank Wedekind (traduction François Regnault), mis en scène et scènographie Sébastien Bournac
Avec Avec Sonia Belskaya, Romain Busson, Raphaël Caire, Anne Duverneuil, Rémi Faure, Nicolas Lainé, Malou Rivoallan

> Autres dates à venir




L’Éveil du Printemps en tournée à Béziers – 3 et 4 octobre 2019


publié le 09/09/2019



Jeudi 3 (19h30) et vendredi 4 (20h30) octobre 2019
au Théâtre Sortie Ouest [Béziers]
Réservation

Jeudi 10 octobre 2019 à 20h30
à L’Astrolabe [Figeac]
Réservation

L’Éveil du Printemps
Texte Frank Wedekind (traduction François Regnault), mis en scène et scènographie Sébastien Bournac, avec Avec Sonia Belskaya, Romain Busson, Raphaël Caire, Anne Duverneuil,Rémi Faure, Nicolas Lainé, Malou Rivoallan

Autres dates à venir de la tournée 19-20




Un Ennemi du peuple : le 26 juillet à Figeac


publié le 18/07/2019



« Sébastien Bournac signe la réussite d’un spectacle extrêmement personnel. Une comédie exigeante, aux accents noirs et farcesques, qui se nourrit de l’inventivité des acteurs pour mettre en mouvement notre regard, notre pensée, notre imaginaire. »

Manuel Piolat Soleymat, La Terrasse

 

> Espace François Mitterrand / FIGEAC (46)
dans le cadre du Festival de Théâtre de Figeac
Vendredi 26 juillet à 21h
Infos et réservation




MétamorphOse(s)


publié le 17/06/2019

MétamorphOse(s)


MétamorphOse(s), un projet imaginé par le metteur en scène Sébastien Bournac (Cie Tabula Rasa) et le photographe François Passerini, avec les habitants des quartiers Nord de Toulouse (Les Mazades, Les Izards, Bourbaki et Negreneys).

Après des expositions du 14 mai au 12 juin 2019 au Centre culturel des Mazades à Toulouse et du 17 mai au 3 juin 2019 sur les quais des stations du métro de Toulouse, ligne B (en partenariat avec Tisséo), vous pouvez désormais (re)découvrir ce projet sur la page dédiée du site de la compagnie tabula Rasa.

Ne manquez pas non plus la page dédiée au projet MétamorphOse(s) précédent, autour du quartier du Faubourg Bonnefoy.




Un Ennemi du Peuple en tournée / Mars & Avril 2019


publié le 15/03/2019



« Sébastien Bournac signe la réussite d’un spectacle extrêmement personnel. Une comédie exigeante, aux accents noirs et farcesques, qui se nourrit de l’inventivité des acteurs pour mettre en mouvement notre regard, notre pensée, notre imaginaire. »

Manuel Piolat Soleymat, La Terrasse

 

> CIRCa / AUCH (32)
Vendredi 22 mars à 21h
Infos et réservation

> Scène Nationale d’ALBI (81)
Mardi 26 mars à 20h30
Infos et réservation

> Théâtre Sorano / TOULOUSE (31)
Mardi 2 > Vendredi 5 avril à 20h
Infos et réservation

> L’Empreinte (Théâtre de Tulle) / SN de BRIVE-TULLE (19)
Lundi 8 avril à 20h30, Mardi 9 avril à 19h
Infos et réservation




À Vie, nouvelle création à découvrir en Février


publié le 31/01/2019



CAVE POÉSIE / TOULOUSE (31)
Co-accueil avec le Théâtre Sorano de Toulouse
> Du mercredi 20 au samedi 23 février 2019 à 20h30

En savoir plus sur la page du spectacle

Réserver votre place




La compagnie Tabula Rasa vous adresse ses meilleurs vœux pour cette année 2019


publié le 08/01/2019



De l’audace, de la joie, de l’imagination… pour une année à inventer ensemble.




Envie de voir ou de revoir « Dialogue d’un chien avec son maître » ?


publié le 26/11/2018



Rendez vous le 9 janvier 2019 au Chai du Terral, théâtre de Saint-Jean-de-Védas (34)

Info et réservation chaiduterral.com